Sorry, this entry is only available in European Spanish. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Samedi 7 juillet. En Allemagne, des associations d’aide aux réfugiés ont organisé des manifestations dans une dizaine de villes du pays. Ils protestent contre la criminalisation des opérations de secours en Méditerranée et contre la fermeture du continent européen aux migrants. “Stop à la mort en Méditerranée” a été un des slogans de la manifestation qui a eu lieu à l’appel de l’organisation Seebrücke, le “Pont sur la Mer”. 

Dimanche 8 juillet. Le ministre britannique en charge du Brexit, David Davis, a démissionné. Cet eurosceptique explique dans sa lettre de démission que la position de Downing Street sur le Brexit est trop “douce” à son goût. Davis a fait aussi référence au nouveau projet présenté par Theresa May au gouvernement: la volonté de maintenir une relation commerciale post-Brexit étroite avec l’UE. La Première ministre prévoit de mettre en place une zone de libre-échange et un nouveau modèle douanier avec les Vingt-Sept, afin de maintenir un commerce “sans friction” avec le continent. Cet accord ne plaît pas aux brexiters et à l’un de leurs plus fervents représentants, David Davis. En définitive, il s’agit d’un Brexit permissif qui met en évidence que la sortie de l’Union Européenne, pour ceux qui, il y a deux ans, ont gagné le referendum, est devenu un désir plutôt irréalisable.